• Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

     On est vraiment sur la fin du voyage, les jours défilent ! Notre dernière excursion se fera dans le désert du Wadi Rum. On s’y est pris au dernier moment, deux échanges de mails avec un guide bédouin recommandé sur les forums internet, et c’est parti !

    On retrouve notre guide Abdullah sur le parking du centre des visiteurs jeudi à 12h30. On ne sait pas grand-chose sur ce désert, on ne sait pas quels sont les incontournables vu qu’on n’a rien préparé. Du coup on lui laisse carte blanche pour organiser l’après midi, et on n’a plus qu’à se laisser porter.

    On s’installe à l’arrière du 4x4, au grand air, heureusement sous une bâche pour se protéger du soleil, avec une vue panoramique sur les alentours. On ne sait plus où regarder tellement on est entouré de beauté ! On a explosé le nombre de photo, mais il y en a quand même pas mal qui sont floues on alors pas très droites. Un 4x4 ça secoue !

    Le désert du Wadi Rum, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, ne ressemble pas du tout à celui du Sahara, avec de grandes dunes sur des kilomètres et des kilomètres. Le Wadi Rum est finalement assez « petit », et surtout on y trouve de nombreuses montagnes et  des mini-canyons. C’est l’observation de ces falaises, de ces arches, de ces formations rocheuses, dans un paysage recouvert d’une pellicule de sable rose orangé qui donne tout son charme à cet endroit. Les paysages nous ont rappelé certains parcs nationaux américains (Canyonland, Monument Valley, Arches…)

    Pour (presque) finir en beauté !

    Pour (presque) finir en beauté !

    Pour (presque) finir en beauté !

    Abdullah nous a montré des inscriptions dans le désert qui date de -500 avant Jésus Christ. On reconnait bien les chameaux, mais aussi un guerrier avec son couteau à la ceinture :

    Pour (presque) finir en beauté !

    Les paysages sont magnifiques, juste à côté on rencontre nos premiers chameaux.

    Pour (presque) finir en beauté !

    Ceux là attendent les touristes, mais on en verra beaucoup d’autres dans le désert qui semblent sauvages. On a aussi découvert qu’il existe des chameaux blancs, je trouve ça beau !

    Pour (presque) finir en beauté !

    Pour (presque) finir en beauté !

    La promenade se poursuit après une petite pause thé. Il faut bien s’hydrater dans le désert, et la voiture avait aussi besoin d’une petite pause !

    Pour (presque) finir en beauté !

    Encore quelques photos :

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    On grimpe sur une dune de sable, juste pour le plaisir de la redescendre en courant, avec du sable plein les chaussures !

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Encore des paysages :

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    On découvre une jolie arche, des formations bizarres :

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Vers 18h on arrive au camp d’Abdullah. On est seul avec lui, ici on est loin des tentes aménagées pour groupes de touristes ! Un peu de repos avant d’aller admirer le coucher de soleil. Les couleurs changent, c’est beau :

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    Pour (presque) finir en beauté : le Wadi Rum

    On partage le repas avec notre guide, on discute, on écoute le silence du désert, on observe les étoiles… Une soirée très agréable, tout en douceur, hors du temps, loin de tout.

    La nuit fut bonne, on craignait une forte différence de température avec le jour, mais en fait non, juste une couverture ça suffit.

    Le lendemain matin on traine, petit déjeuner tranquille, puis encore quelques pas dans le désert. Abdullah nous ramène à notre voiture vers 10h, retour à la civilisation !

    On a été enchanté de cette excursion, les photos ne rendent pas aussi bien qu’en vrai, mais on garde les images et les sensations dans nos têtes. Notre guide a été super accueillant, on a bien discuté et bien mangé. Ce désert est vraiment « facile » à découvrir, alors si vous avez l’occasion d’aller en Jordanie, ne vous privez surtout pas de ces quelques heures au milieu de rien !

    « Petra nous voilà !Derniers jours tranquilles... »

  • Commentaires

    1
    mayse gautier
    Mardi 23 Juillet 2013 à 08:47

    Ce sable rose, les rochers, des couleurs qui coupent le souffle !!! Quelle belle palette pour un peintre ! Bisous pas trop de coup de soleil !

    2
    chantal
    Mardi 18 Mars 2014 à 14:30

    hello vos commentaires sur le Wadi Rum m'intéressent, car je souhaite éviter la foule... pourriez-vous me donner les coordonnées de votre guide ? merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :