• On a marché sur la grande muraille

    Visite incontournable de notre séjour en Chine : la grande muraille. La section la plus accessible, et donc la plus fréquentée s’appelle Badaling. Quand les agences veulent donner un aperçu de Badaling, voilà la photo qu’elles affichent :

    On a marché sur la grande muraille

    Autant dire que ça nous a fait fuir ! On a donc choisi de parcourir une autre section, un peu plus difficile à rejoindre, donc moins fréquentée. On s’est débrouillé seul, on a enchainé deux métros, une heure de bus puis une heure et quart de taxi afin d’arriver à Jinshaling. Depuis l’autoroute on a aperçu la grande muraille qui serpentait sur les sommets, et on s’est dit que c’était quand même super haut, ça allait faire une bonne grimpette pour la rejoindre. Mais la montée s’est bien passée (et on n’a pas triché, on n’a pas pris le téléphérique !) et on a tout de suite aimé ce qu’on a vu !

    Autant depuis 11 mois certains sites « incontournables » nous ont laissé sur notre faim, voir nous ont déçus, autant la grande muraille a comblé toutes nos attentes. Tout était réuni pour que ça soit super : un grand ciel bleu, pas de touristes (vous allez le voir sur les photos, c’est comme si on avait privatisé la grande muraille !), des panoramas à 360°… Qu’est ce qu’on aime ces découvertes, ces moments où on ne sait plus de quel côté regarder tellement c’est beau partout…

    Voici quelques photos de notre si belle journée, accompagné de quelques données historiques qu’on a piquées dans le lonely planet…

    La muraille court sur 8 850 kilomètres à travers la Chine. Pour notre part, on en a parcouru 7 en 3 heures, c’est assez physique ! (et il y a de nombreuses pauses photos )

    On a marché sur la grande muraille

    La construction de la Muraille a débuté en -200 avant J-C. A cette époque, il s’agit surtout de relier les murs disséminés le long des frontières pour former un rempart continu contre les invasions mongols.

    On a marché sur la grande muraille

    Cette première étape de construction a duré près de 10 ans et a mobilisé des centaines de milliers d’ouvriers. On estime que 180 millions de mètres cubes de terre ont été utilisés pour former ces remparts, auxquels il faut ajouter (selon la légende) les corps des ouvriers morts à la tâche.

    On a marché sur la grande muraille

    La Muraille a plusieurs fois été consolidée, mais il faut attendre la dynastie Ming (1368-1644) pour que les remblais d’origine soient remplacés par des briques et des blocs de pierre.

    On a marché sur la grande muraille

    La Muraille a abrité jusqu’à 1 million de soldats ! Ils vivaient dans les tours de guet, parfois avec leur famille, dans la petite partie aménagée en haut, recouverte d’un toit :

    On a marché sur la grande muraille

    Mais malgré son immensité, la muraille n’a jamais correctement rempli son rôle défensif. Les envahisseurs trouvaient toujours une faille, ou bien soudoyaient les sentinelles (qui n’avaient pas le métier le plus passionnant du monde !) et passaient sans problème. Les troupes mongoles de Gengis Khan se sont emparées de Pékin en 1215, les Mandchous ont renversé la dynastie Ming en 1644…

    On a marché sur la grande muraille

    La Muraille servait également de « messager ». Il n’y avait ni 3G ni fibre optique à l’époque, du coup ils ont investi dans la pierre ! Les sentinelles émettaient des signaux de fumée en brulant des crottes de loup, et les différentes tours de guet relayaient le message jusqu’à la capitale.

    On a marché sur la grande muraille

    La Muraille a longtemps été laissée à l’abandon, les habitants des villages voisins se sont servis des briques "disponibles" pour construire leurs maisons ! :

    On a marché sur la grande muraille

     Ce n’est qu’en 1984 qu’elle a été protégée par les autorités.

    On a marché sur la grande muraille

    Malgré des travaux de restauration de grande ampleur, des pans entiers sont en ruines. Par chance, les tronçons proches de Pékin sont les plus jolis. Cool !

    On a marché sur la grande muraille

    Le principe de la muraille étant de suivre la ligne de crête au lieu de chercher un chemin plus « facile », les montées et les descentes s’enchainent en permanence, ce qui n’est pas de tout repos :

    On a marché sur la grande muraille

    En tout cas les paysages sont grandioses, voilà un panoramique qui donne une vue s’ensemble :

    On a marché sur la grande muraille

    C’était une super journée, un très bon souvenir ! Petites photos de tous ceux qui aujourd’hui ont mal aux jambes :

    On a marché sur la grande muraille

    On a marché sur la grande muraille

    On a marché sur la grande muraille

    Et puis, parce que Nico a été bien gâté pour son anniversaire, et que mes grand parents nous encouragent à nous offrir de belles journées d’excursion, pour vous tous, juste un mot :

    On a marché sur la grande muraille

    Beaucoup !

    « On a vu des pandas !!! et aussi un gros nid d'oiseau ...Dernier jour à Pékin »

  • Commentaires

    1
    PASCANDRE Profil de PASCANDRE
    Mercredi 26 Juin 2013 à 10:45

    Sacrés veinards, cette fois il faut vraiment que l'on projette de faire ce voyage ça fait trop envie

    Bisous

    pascale

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :