• Les temples d'Angkor : Jour 2

    Après un réveil brutal ce matin à cause du mariage juste à côté de l'hôtel, c'est pas bien réveillé qu'on retrouve notre chauffeur de tuk-tuk à 10 hHier, on a commencé le "petit circuit", pour aujourd'hui on a décidé de finir ce circuit, soit 5 temples, bien suffisant pour la journée ! On recommence où on s'était arrêté. 1er temple : la terrace des éléphants. Comme son nom l'indique, c'est un grand promontoir où il y a plein d'éléphants en pierre, plutôt bien fait :

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2 

    On voit bien comment sont fait les éléphants :

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Le temple suivant est un de mes préférés. Plutôt en bon état, on en a facilement une vue d'ensemble et en plus, il n'y a personne ! C'est pas le top ça ?

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Le temple suivant est très imposant, et on est monté jusqu'en haut ! Sacrés escaliers...

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Et enfin on arrive au temple préféré de Nico, Ta Prohm. Enfoui dans la jungle, les arbres poussent de partout, ce qui crée une ambiance particulière : 

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Dans chaque temple, on voit ces "champs de pierres", entassées juste à côté des structures reconstruites : 

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Cherchez bien, je suis sur la photo, ça vous donne une idée de la taille de l'arbre : 

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Les temples d'Angkor : Jour 2

    Au nombre de photos, vous comprenez qu'on a apprécié ce dernier temple ! 

    On a arrêté la journée de bonne heure, la nuit ayant été un peu courte ! Pour ce soir un se fait un petit plaisir, une crêperie ! Quel plaisir de manger français. Et la crêpe ananas-caramel au beurre salé, c'est juste du pur régal !

     

    Petit aparté à propos de la pauvreté au Cambodge. On est constamment sollicité, dans la rue, en ville et encore plus vers les temples. Les enfants vendent des cartes postales et des magnets, les femmes vendent des foulards, les hommes font de la musique... Ils sont très insistants, ils nous suivant souvent sur plusieurs mètres. Hier soir on a acheté 3 cartes postales à une fillette, du coup on a eu tout un attroupement autour de nous, chacun avec sa marchandise, les autres nous disant sans cesse "une de plus", "achètes-en juste une de plus". Il est difficile de savoir quel comportement adopter, ils nous disent sans cesse "just one dollar", et ils ne doivent pas comprendre pourquoi est-ce que nous, touristes occidentaux riches, ne leur donnons pas "just one dollar". Mais il est impossible de tous les satisfaire, aujourd'hui on a dû dire au moins une centaine de fois. On garde le sourire, on répond poliment, mais quand même, c'est délicat.

    Ce soir, en rentrant à notre hôtel on a été confronté à une situation difficile. On s'est fait accoster par une enfant, on lui donne 6 ou 7 ans, elle nous a dit en avoir 9. Elle porte un bébé dans les bras, nous dit qu'elle a faim et nous demande de lui donner à manger. Comment dire non à une demande pareille ? Du coup on accepte, pensant lui offrir une grosse assiette de riz avec de la viande, quelque chose de consistant. Sauf que ce n'est pas tout à fait ce qu'elle veut. Elle nous entraine dans un supermarché et nous met dans les mains la boite de lait en poudre Nestlé "pour son petit frère". On lui explique qu'on veut lui payer de la nourriture dans un restaurant (au passage je précise que les enfants ici parlent très bien anglais ! ). Mais elle n'en veut pas de notre nourriture, d'ailleurs elle nous dit qu'elle a déjà mangé. Que faire ? Toutes les ONG, tout ce qu'on a lu sur internet et dans les guides nous indique qu'il ne faut pas donner d'argent aux enfants, puisque de toute façon cet argent ne va en aucun cas dans leurs poches, et que plus ils en ramènent, plus on va les mettre sur le trottoir pour en quémander. On voulait vraiment bien faire, offrir un repas chaud à une enfant, on se retrouve dans un supermarché, avec une vendeuse complètement indifférente, et une boite de lait. On sait que si on paie cette boite de lait, la vendeuse redonnera une partie de l'argent à un adulte et remettra la boite en rayon. Notre argent ira dans les poches d'adultes qui utilisent ces enfants, et on n'aura finalement aidé personne. Franchement c'est pas facile, on a reproposé de la nourriture à la fillette, lui indiquant qu'elle pouvait choisir ce qu'elle voulait, mais elle n'a rien voulu entendre. Du coup on est sorti du magasin sans rien acheter, et on a vu dans la rue deux autres enfants avec des bébés dans les bras...

    « Les temples d'Angkor : Jour 1Les temples d'Angkor : Jour 3 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :