• Le long de la côte

    Désolé pour le retard, mais les accès internet sont de plus en plus cher. On nous a par exemple proposé 25 dollars (20 euros) la journée de connexion !!!! Du coup on continue à écrire les articles au jour le jour, et on les met en ligne quand on peut.

    Lundi 25 mars : (écrit par Aurélie)

    Lundi nous avons passé une journée tranquille, pas trop de kilomètres et beaucoup de pauses sympathiques.

    Premier arrêt aux Jourama Falls, on a marché une petite heure, il faisait chaud. On est encore en pleine nature, on entend beaucoup de choses bouger le long du sentier, on aperçoit encore un serpent.

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Les chutes d’eau sont belles, mais je crois que ce que Nico a préféré c’est la route pour y accéder. J’ai beau lui répéter qu’on n’a pas un 4x4, il n’a jamais peur et passe partout :

    Le long de la côte

    Ensuite on est allé se délasser dans une piscine naturelle. J’ai juste mis les pieds, mais Nico s’est bien amusé, il faut faire attention les rochers sont très glissants :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Petit pique nique à l’ombre et on repart, on arrive en début d’après midi à Townsville. On va au camping qu’on avait repéré, c’est la grande classe, piscine, cuisine équipée, terrain de tennis… On a un code pour entrer dans le camping, un code pour en sortir, et même un code pour la porte des toilettes !

    L’après midi passe vite, la piscine est bien agréable, on fait une lessive, on regarde la suite du périple, on va faire les courses…

    Avant le coucher du soleil, on décide de monter à un point de vue, en haut d’un immense rocher qui culmine à 286 mètres. Il est écrit dans le guide qu’on peut monter à pied ou en voiture. Pas fous, on décide de monter en voiture, pas d’intérêt à se fatiguer pour rien, surtout vu la chaleur. On commence donc la route, et sans mentir, sur les 3 kilomètres de montée on a dû croiser 500 personnes ! C’était à nous de slalomer entre ceux qui montaient à pieds, en courant, à vélo, avec leur chien, avec leur poussette… Apparemment c’est LA sortie sportive du soir pour les habitants de Townsville, ils montent en famille, entre amis, entre collègues... On les voit tous galérer, souffler, se tenir les côtes, rouge et plein de transpiration, et nous on arrive tranquillement, on sort de notre voiture climatisée en petites sandalettes… Certains nous ont regardés méchamment !

    En haut de ce rocher on a une très belle vue sur la ville, l’océan et l’île d’en face : Magnetic Island :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Mais pendant qu’on profite de la vue, on continue d’halluciner sur le comportement des Australiens. Parce qu’une fois qu’ils sont arrivés en haut, ils ne se contentent pas de se reposer : ils attaquent une séance de sport. Pompes, abdos, sprint dans les escaliers, travail des bras avec des ballons lestés (oui parce qu’en plus ils amènent du matos…) Bref, les Australiens sont des grands malades !

    Nous on a juste admiré le coucher de soleil, avec de belles couleurs :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Retour au camping, on s’est fait un super repas : saumon avec une sauce hollandaise. On va se réfugier dans la tente de bonne heure pour échapper aux moustiques, malheureusement il fait très chaud… La nuit va peut être être difficile !

     

    Mardi 26, mercredi 27 et jeudi 28 mars : (écrit par Nico)

    Et oui, 3 jours dans le même article ! On a donc quitté Townsville mardi matin pour aller à Airlie Beach. Journée pas très intéressante, on a fait 300 kms. On a juste pique niqué au bord d’une belle plage :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    On est arrivé dans le camping vers 14h. On a commencé par une petite baignade dans la piscine. Après ça, on a décidé du programme pour la suite. Airlie Beach est la porte d’entrée des Whitesunday Island. C’est un archipel composé de 74 îles, réputées pour avoir les plus belles plages du monde… Ca fait rêver, mais le rêve à un prix, un très gros prix. On regarde les dépliants, il y a pleins de choses de proposées : des survols en avion, prendre le bateau pour aller sur plusieurs îles, des croisières sur plusieurs jours… On déprime un peu en voyant les prix, mais on se dit, après tout, on est ici et on n’y reviendra surement jamais, donc pourquoi se priver. On prend l’option bateau à la journée avec arrêt sur 3 îles, snorkelling, plages de rêve… Ca devrait être pas mal !

    On retourne au camping, on fait la connaissance de 2 français : Emmanuelle et Romain qui sont ici pour 8 mois, on fait une partie de UNO tous les 4 (d’ailleurs on ne l’a pas finie cette partie, mais je crois qu’Aurélie gagnait de toute façon…). On discute de tout et de rien, c’est bien agréable de parler français ! On va se coucher pas trop tard, demain réveil à 6h30 pour aller prendre notre bateau !

     

    Réveil difficile mercredi matin, à 5h45 (dès que le jour se lève), les oiseaux se mettent à chanter, mais le bruit est assez énorme, impossible de ne pas les entendre, encore pire qu’un coq !
    Bref, on se prépare pour notre excursion de la journée. On arrive au bateau, on est bien accueilli avec café, thé, fruit, petits gâteaux… On a une heure de mer avant d’arriver sur la première île, on en profite pour faire une belote, parler de notre retour en France (et oui, malheureusement il faut y penser…) et faire quelques photos des îles :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    On arrive sur notre première île : Whitehaven beach. Et là, on est vraiment aux anges, la plage est juste sublime, le sable blanc, très fin, l’eau est transparente, un petit paradis :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    On fait une petite balade pour aller à un point de vue, on a une jolie vue sur les îles alentours :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    On retourne sur la plage pour profiter de l’eau. Mais avant on s’équipe :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    On n’est pas beau avec nos supers combinaisons anti méduses ??!!! (en fait on ne les a pas gardé longtemps, il y a très très peu de risques sur cette plage, et c’est tellement plus agréable de profiter de l’eau en maillot !) On fait encore de belles photos de la plage :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    On repart sur notre bateau, il est 11h30 et le repas est déjà servi. C’est un buffet avec crudités, salades, fruits… Pas mauvais tout ça !
    On arrive à notre deuxième escale : Hook Island, où on va pouvoir faire du snorkelling.

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Mais avant on a le droit à un petit tour dans un bateau avec fond en verre pour voir les poissons et les coraux… C’était nul, on a rien vu du tout, on apercevait de temps en temps quelques petits poissons, mais c’est tout. On a trouvé ça bien long et pas intéressant du tout. 30 minutes après, on débarque sur l’île, on s’équipe avec combinaisons (cette fois pas le choix, on se baigne avec), masques et tubas et nous voilà parti dans l’eau pour voir les poissons de plus près. On est resté un bon moment dans l’eau, les coraux sont vraiment beaux, même si l’eau est trouble, on voit pas mal de poissons. Surtout que les membres de l’équipage les nourrissent alors ils viennent tous au même endroit ! Il peut y en avoir une quarantaine qui nous tournent autour, c’est même un peu effrayant, ils se jettent tous sur la nourriture !

    On remonte sur notre bateau, encore une fois on a le droit de manger (gâteau au chocolat et fruits). On va sur notre dernière île : Day dream island. C’est une île où il y a un énorme hôtel, avec piscine, jacuzzi, lagon artificiel avec des raies, des requins :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Et comme on a accès à tout, on ne s’est pas privé ! On profite de la piscine un moment, on voit encore des kangourous, ou wallabies, on ne fait pas bien la différence :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    A 17 h on reprend le bateau, la journée se termine. On est super content de cette journée, on ne regrette pas d’avoir « craqué » sur cette excursion à 100 euros, on a vu des paysages sublimes, une belle journée pleine de souvenirs.

    On rentre au camping, on passe encore une très bonne soirée avec nos deux français de la veille, on en rencontre encore un autre, décidément l’Australie attire beaucoup les français ! Le français qui nous a rejoint travaille à Shangai dans l’aéronautique, il nous a raconté comment les chinois essayent de construire un avion… On a beaucoup rigolé ! On est resté tous les 5 à discuter jusqu’à 22h30, c’était super agréable. Merci à Emma et Romain pour ces 2 très bonnes soirées passées en leur compagnie (et merci aussi pour les films que vous nous avez passés!)

    Jeudi matin on reprend la route, direction Mackay. On commence la journée en douceur par un arrêt au lagon. C’est une piscine construite au bord de la mer, comme on avait vu à Cairns. On est resté une bonne heure, entre baignade et bronzette, pas trop dur !

    Le long de la côte

    Ensuite on est allé dans un parc pour faire une balade, mais au bout de 20 minutes, on a fait demi-tour. Le sentier qu’on avait choisi n’était pas du tout fréquenté, du coup on se prenait toute les toiles d’araignées, c’était vraiment très désagréable. On alternait, on passait devant chacun notre tour, mais comme Aurélie fait 30 centimètres de moins que moi je m’en prenais toujours plein la figure, même quand j’étais derrière ! Du coup on n’a rien vu, un peu déçu, mais vraiment ces mètres et ces mètres de toiles d’araignées étaient trop pénibles !

    On reprend la route, on s’arrête pour voir (encore) des chutes d’eau :

    Le long de la côte

    On se trouve un camping, mais pas sous la tente cette fois ci. Demain encore beaucoup de route au programme, on a besoin de bien dormir !

     

    Vendredi 29 mars : (écrit par Aurélie)

    Vendredi on a commencé par 400 kilomètres de route. C’est l’inconvénient de l’Australie (et les prix aussi…), les distances sont très grandes.

    Tout le monde prend la même route que nous, puisqu’elle relie deux grandes villes, et apparemment il y a de nombreux accidents car c’est absolument tout droit : pas de virage, pas de feux, pas de rond-point, pas de villages… Du coup tout est prévu pour tenir le chauffeur éveillé et concentré. Les panneaux répètent sans arrêt les mêmes messages : « si vous êtes fatigués arrêtez-vous » « ne dormez pas au volant » (celui là je l’adore !), « la fatigue tue », « survivez à ce trajet » (un peu extrême je trouve…). A un moment on a même joué au trivial poursuit, ils posent une question sur la région, et quelques kilomètres plus loin on trouve la réponse. Du coup on n’a pas trop senti les kilomètres, et les aires de repos sont super bien aménagées.

    On est donc arrivé à Rockhampton vers 14h30, et on a commencé par le zoo. C’est notre premier zoo en Australie, et on a choisi celui là car il est gratuit ! Et comme c’est rare dans ce pays, on en profite. C’était bien sympa, il y avait peu d’enclos mais on a vu des animaux intéressants. Un cassowary :

    Le long de la côte

    Il en reste quelques uns à l’état sauvage, et souvent on voit des panneaux « attention aux cassowary » sur la route. C’est sûr que contre une voiture, ça fait des dégats !

    Dans le même genre on a vu un émeu, pas très beau :

    Le long de la côte

    On a vu des perroquets, toujours très beaux :

    Le long de la côte

    Un dingo : (les australiens étaient tout content d’en voir, nous on trouve que c’est juste un chien…)

    Le long de la côte

    Et puis encore des kangourous/wallabies. Ils étaient mélangés dans l’enclos, donc on ne sait toujours pas faire la différence, apparemment ça dépendrait de la taille. On les a trouvés bien moins actifs et éveillés que ceux qu’on avait vus à l’état sauvage :

    Le long de la côte

    Et enfin, le clou du spectacle, les koalas !!! On est super content car ce sont nos premiers, et on a pu bien les admirer. C’est trop mignon :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    Le long de la côte

    On a appris que le koala dormait 18 à 20 heures par jour, qu’il voyait mal mais qu’il entendait et sentait très bien. Il a cinq doigts dont deux qu’il utilise comme des pinces pour s’accrocher aux branches.

    Ensuite on s’est installé au camping, demain on continue la route. Encore 300 kms, et Nico les fait sans se plaindre… !!

     

    Samedi 30 et Dimanche 31 mars : (écrit par Nico)

    Bon, alors… Désolé tout le monde, vous allez dire : « c’est pas possible, ils sont jamais contents ces 2 là… ». Mais on va faire une page spéciale « coup de gueule » sur l’Australie.

    Nous sommes dimanche soir, cela fait 7 jours que nous n’avons pas internet (5$ de l’heure, 20 voir 25 la journée). Depuis vendredi nous avons fait plus de 500 km, une route très monotone. Nous n'avons absolument rien visité depuis le zoo de Rockampthon. De plus, on est en plein dans le weekend de pâques, tous les hébergements sont complets ou, au mieux extrêmement chers ! Ce soir on est dans un camping, ça doit être le 10ème endroit où on demande les prix. Ils ont de la place, super !! Mais bon, il ne faut pas rêver, c’est très, très, très cher. On demande le prix pour un emplacement pour la tente… Elle nous dit 58 dollars (soit 46 €) !!!!!!!!!!!!!!!!!! Oui, juste pour avoir le droit de planter sa tente dans un bout d’herbe de 5x5 mètres. Du coup, on prend une cabine à 75 € tout de même, où on n’a même pas la salle de bain dedans… Mais tant mieux, il commence à pleuvoir, au moins on est au sec !

    On a passé 3 jours à rien faire, on en a un peu marre, les prix sont abusés pour tout et au final il n’y a pas grand-chose à voir, les hébergements ne sont pas top non plus pour le prix. Ca nous rappelle l’Argentine, sauf que les gens ici sont supers sympas. Par exemple, hier soir (on a dormi dans un camping rudimentaire, sous la tente), on était dans la voiture en train de lire et au bout d’un moment un mec vient frapper à notre vitre pour nous proposer des chaises, on lui faisait de la peine !!
    Mais surtout, en Argentine on a vu beaucoup plus de choses qu’ici. Ca fait 15 jours qu’on est en Australie et les seules choses qu’on a vu c’est des plages (certes magnifiques) et des chutes d’eau… Ca ne fait pas grand-chose ! On avait prévu de descendre jusqu’à Sydney, mais vu qu’on a pas mal d’avance, on va surement aller jusqu’à Melbourne.
    On a vraiment hâte d’aller visiter Uluru dans le centre (qui apparemment est très cher aussi) pour voir autre chose que ça. On ne s’attendait vraiment pas du tout à ça en venant dans ce pays. Pour le moment, c’est même une GROSSE déception. Alors vraiment désolé à tous ceux que ce pays fait rêver…

    Je vous mets quand même des photos de la plage de Rainbow beach, où on s’est arrêté pour pique niquer à midi :

    Le long de la côte

    Le long de la côte

     

    Lundi 1er avril : (écrit par Aurélie)

    On va dire que le moral revient peu à peu. Déjà c'est la fin du week-end de pâques. Ici c'est férié du vendredi au lundi inclus, donc tous les australiens partent sur la côte et envahissent les hébergements. Maintenant qu'ils retournent au travail, c'est un peu plus abordable pour nous, même si le rapport qualité prix des hébergement reste vraiment très mauvais. Ce soir on est dans une chambre... On a l'impression que c'est l'ancienne buanderie qu'ils ont reconvertie ! On a juste un lit, des étagères où ils rangent du bazar... Enfin c'est nul, et en plus c'est cher, comme d'hab. D'ailleurs, dans le même registre, aujourd'hui on est allé faire les courses, en se disant qu'ils feraient peut-être des promos sur les chocolats. Mais rien, donc pas de chocolats de Pâques pour nous, snif ! 

    Mais on a dit qu'on avait le moral, donc on va être positif. Ce matin on a trouvé une chambre du premier coup (il faut dire qu'on a commencé à chercher à 10h !), et on a un accès internet gratuit, ça fait du bien. Cet après midi on est allé à la plage (c'est à peu près la seule chose gratuite qu'on peut faire en Australie, alors autant en profiter !). L'auberge met à notre disposition des "bodyboard", c'est un genre de mini planche de surf, on ne se met pas debout dessus mais on s'en sert pour jouer dans les vagues. Donc on a passé un bon moment dans l'eau, le sable est fin, l'eau est toujours aussi chaude... Par contre à force d'être couché sur cette planche, on s'est brûlé le ventre ! La prochaine fois on mettra un tee-shirt, comme tous les autraliens ! On a passé un très bon moment, on continue à descendre la côte, on aura probablement d'autres journées plages.

     

     

    « Le soleil est de retour...Toujours le long de la côte »

  • Commentaires

    1
    PASCANDRE Profil de PASCANDRE
    Lundi 1er Avril 2013 à 19:32

    Coucou les globes trotteurs,

    Je vous suis toujours et les photos que vous nous envoyez donne vraiment envie d'aller se tremper les pieds et tout le reste , bon bien sur c'est cher mais d'où l'on est on ne snet rien alors continuer de nous faire voyager. ces jours j'ai vu plussieurs reportages sur des français qui s'expatrie en australie pour des salaires vraiment supérieur à chez nous cela explique peut-être les prix élevés. bisous à tous les deux. Pascale

    2
    Samedi 6 Avril 2013 à 20:11

    Magnifique photos elle donne vraiment envie =)))) 

    3
    aurenico Profil de aurenico
    Dimanche 7 Avril 2013 à 13:05

    merci hammock !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :